La campagne de notoriété 2020 d'AtrihomDécouvrez notre nouvelle campagne de Communication ! Un thème : les rencontres du 3e type. Deux protagonistes : monsieur Caméléon et madame Axolotl.

Souvenez-vous…

  • La première année (2018), nous avons enfilé un nouveau maillot… le jaune !
  • La 2e année (2019), on s’est fait un plan à 3… pro, bien sûr !

Cette année, nous nous ouvrons aux Rencontres du 3e type ! Toujours plus loin, c’est notre devise😁 !

Nous ne perdons pas de vue notre fil rouge, le chiffre 3, celui qui a inspiré notre nom Atrihom. Et nous conservons un certain côté décalé. C’est notre marque de fabrique !

Atrihom, l’agence ouverte à tous les profils

C’est la signature de notre nouvelle campagne de notoriété. Et quoi de mieux que des personnages un peu étranges, semblant venus d’ailleurs, pour l’illustrer. Ainsi, deux vrais animaux, le caméléon et l’axolotl, ont été détournés et humanisés afin de leur donner un air fantastique. Dotés, l’un et l’autre, de capacités d’adaptation exceptionnelles, tout comme nos Atrihomaires, ils évoquent l’idée de profils rares et originaux.

Une campagne à découvrir à partir du 2 juin…

  • Sur les bus des villes de Saumur, Angers et Cholet
  • Au cinéma Le Maingué à Segré et le Cinémovida à Cholet
  • Dans la presse professionnelle
  • Sur le digital : www.atrihom.fr, nos réseaux sociaux (Facebook, Instagram et LinkedIn) et les Pages Jaunes

 

Campagne de communication Atrihom 2020

 

On vous présente les super pouvoirs de nos deux profils ?

Monsieur Caméléon : des capacités d’adaptation

De la famille des reptiles et des lézards, cet animal dispose de caractéristiques intéressantes : une vision à 360° avec des yeux qui bougent indépendamment l’un de l’autre (essayez pour voir😉 !), des capacités à changer de couleur et à rester immobile…

Madame Axolotl : des pouvoirs exceptionnels

Espèce endémique du Mexique, l’axolotl (et non pas anxiolytique, comme le dit Lucie, notre responsable RH😁) est une salamandre. L’une de ses particularités est sa capacité à régénérer des organes endommagés ou détruits. L’axolotl est non seulement capable de reconstituer par exemple un œil manquant, mais il peut aussi recréer certaines parties de son cerveau, si elles ont été détruites. Sa tolérance aux greffes est également exceptionnelle. Ses antennes en font un être qui peut paraître extra-terrestre.

 

Sylvie GIMONET