Dépassement de soi, persévérance, esprit d’équipe… Des valeurs liées au sport et qui nous sont chères. C’est pourquoi Atrihom a choisi, depuis quelques années, d’associer son nom à des clubs locaux ou à de jeunes sportifs prometteurs. Un soutien d’autant plus important en cette période. Découvrez nos ambassadeurs du sport !

Le sponsoring sportif est un soutien financier ou matériel apporté à un événement, une fédération, une équipe sportive ou un sportif par un partenaire annonceur en échange de différentes formes de visibilité et de collaborations.

Soutenir des clubs locaux

Cela va de soi lorsque l’on est une PME du cru et que l’on affiche « Acteur local » dans ses valeurs. Présent dans le Haut Anjou avec une agence d’intérim à Segré, Atrihom est mécène du club de rugby local, le RCHA, depuis 2010. « Un club convivial, porté par des valeurs humaines et citoyennes », annonce Hugues Meillereux, Président du Club. Nous étions donc faits pour nous entendre😁. Et puis, avouons-le, notre Atrihomboss, est un grand supporter de l’ovalie.

Atrihom est mécène du club de rugby du RCHA à Segré

Créé en 1999, le RCHA (Rugby Club du Haut Anjou) de Segré est un club régional de 2e série de la ligue Pays de la Loire qui compte 150 licenciés. Il est dit que le rugby est une école de la vie. Les actions menées par le RCHA en témoignent : soutien de jeunes dans leurs projets, développement du sport sociétal via la signature d’une convention avec la Maison d’Arrêt d’Angers ou de partenariat avec les entreprises locales, déploiement du sport féminin, ouverture d’options Rugby dans les établissements scolaires du Haut Anjou. « Atrihom, comme nos 4 autres sponsors et mécènes ont fait le choix de nous soutenir en pleine crise malgré l’impact pour eux et leurs structures. Cette solidarité doit être citée en exemple. Sans ce soutien, le club aurait pu vaciller », reconnaît Hugues Meillereux.

Même écho du côté de l’OSFC (Olympique Saumur Football Club), le club phare de la ville qui évolue en N3. Selon Julien Sourice, son coach et entraîneur général, « Le club peut compter sur une armée d’une centaine de petits sponsors », dont Atrihom, implanté à Saumur depuis 2011. « Ce soutien permet de tenir le club à flot ».

Encourager et récompenser le travail et la persévérance

Baptiste Felgerolles, pilote moto sponsorisé par AtrihomLorsque l’on choisit de sponsoriser un sportif, c’est souvent une histoire de rencontre. C’est ce qu’il s’est passé avec Baptiste Felgerolles et Benoît Bélier, deux jeunes sportifs d’avenir. L’un est pilote moto semi-professionnel, l’autre est triathlète dans un club amateur. Les deux véhiculent l’image d’Atrihom au-delà du département. « Nous avons fait le choix de soutenir de jeunes sportifs qui incarnent des valeurs que nous partageons », explique Jean-Claude Vaillant, dirigeant d’Atrihom.

« Baptiste est obstiné, passionné et investi. Il croit en son rêve – participer aux 24 h du Mans moto – et on ne peut qu’avoir envie de l’aider à le réaliser », ajoute Jean-Claude Vaillant. « Benoît a une volonté de fer et j’aime la pluridisciplinarité de son sport qui exige rigueur, travail, organisation et discipline ». Les deux ont des qualités et une exigence que nous nous devons d’avoir au quotidien dans notre métier.

Benoît Bélier, triathlète sponsorisé par AtrihomCe que Baptiste et Benoît ont en commun ? Le talent bien sûr ! Mais, outre le fait d’avoir commencé la compétition au même âge – 19 ans – ils démontrent une volonté à toute épreuve. Travailleurs et perfectionnistes, ils se fixent des objectifs et se donnent les moyens de les atteindre. Issus de familles modestes, les deux pratiquent un sport qui nécessite des moyens financiers, parfois importants comme dans le sport motorisé. Sans sponsors, ils ne pourraient exercer dans leur discipline.

Assurément, le sponsoring est un partenariat gagnant-gagnant. En contrepartie d’un soutien financier, une entreprise va accroître sa visibilité par l’affichage de son logo sur un maillot ou sur du matériel sportif. D’où l’importance, comme dans toute relation😁, de bien choisir son ou sa partenaire. « Nous avons choisi de sponsoriser ces clubs et ces jeunes sportifs pour ce qu’ils représentent », conclut Jean-Claude Vaillant. « Un club sportif se gère comme une entreprise et avec la même rigueur. Il transmet, par ailleurs, le goût de l’effort aux jeunes. Pour un sportif, être doué ne suffit pas, il faut travailler dur. Et dans notre métier, le travail est une valeur que nous défendons au quotidien ».


Retrouvez les deux interviews de nos sportifs !

Baptiste Felgerolles, pilote moto semi-professionnel : « La passion de la moto chevillée au corps et au cœur » – 26 février 2019. En 2020, Baptiste termine vice-champion de la Ligue Ile-de-France dans sa catégorie.

Benoît Bélier, triathlète : « Un esprit sain dans un corps sain » – 07 octobre 2020

 

Sylvie GIMONET