Eloi, chargé de recrutement chez Atrihom SegréIl ponctue souvent ses phrases d’un éclat de rire. Peut-être parce que depuis 6 mois, il officie avec bonheur à Segré au sein d’une agence d’emploi (la nôtre !). Un objectif qu’il avait en ligne de mire depuis quatre ans. Portrait d’un chargé de recrutement pugnace et pragmatique.

Garder le cap, coûte que coûte

Albert Camus disait : « En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout ». Et de la volonté, Eloi n’en manque pas. Il découvre les Ressources Humaines en 3e année de licence Sciences Economiques et Gestion. « J’ai le contact facile et j’aime la polyvalence, ce métier me tentait bien », dit-il avec enthousiasme. Un stage au Leclerc de Thouars le conforte dans son idée de partir vers un Master RH. C’est pendant ce cursus qu’il met un premier pied dans une agence d’intérim. Il a trouvé sa voie et souhaite poursuivre avec un Master 2 mais essuie un refus, « il me manquait l’aspect commercial. Du jour au lendemain, je me suis retrouvé dans la panade et sur le marché du travail », avoue Eloi.

Il ne se laisse pas abattre et reprend contact avec le Leclerc de Thouars où il a déjà travaillé à plusieurs reprises. Il intègre l’hypermarché en tant qu’employé libre-service puis évolue vers un poste de secrétaire commercial, « un poste très polyvalent sur lequel je suis monté en compétences pendant 1 an et demi jusqu’à former mes collègues sur le logiciel métier Abaco en l’absence de l’informaticien », relate-t-il. Une opportunité se présente, en interne, sur une offre d’assistant RH. Eloi la saisit mais démissionne quelque temps plus tard, reconnaissant finalement que cet emploi ne lui convenait pas.

S’il suffisait… d’une porte ouverte…

… Ou d’un petit coup de pouce du destin ? Un rendez-vous manqué au sein d’une agence d’emploi concurrente, des portes closes chez nos autres confrères et voilà Eloi qui se retrouve devant notre porte à Saumur. « J’ai été recruté par la stagiaire », annonce-t-il en plaisantant. En effet, c’est Marion, notre apprentie en alternance qui lui parle du poste de chargé de recrutement sur Segré. Il passe les entretiens et les tests avec succès et c’est parti pour le Haut-Anjou !

Depuis, Eloi s’amuse dans son nouveau job, « je vois du monde au quotidien, je découvre de nouvelles entreprises. J’ai une certaine liberté d’action et des objectifs atteignables. Avant, je cherchais ma perle d’entreprise pour y travailler, maintenant, je cherche ma perle de salarié.e », reconnaît-il en souriant. Deux expressions résument bien son quotidien, selon lui : « Il faut savoir manier la chèvre et le chou et passer du coq à l’âne ! ». Oui, Eloi aime la nature😀. Quand on lui demande quelles qualités il faut avoir pour exercer ce métier, il répond sans hésiter : « De l’empathie mais pas trop, nous ne sommes pas là pour faire du social, et de la positive attitude parce que ce métier peut être fatiguant parfois ». A le voir œuvrer au quotidien, on se dit qu’il a encore de l’énergie à revendre😏.


Lorsqu’il ne travaille pas, Eloi…

…décompresse en cuisinant, surtout des desserts, qu’il ramène à l’agence – ce qui n’est pas pour déplaire à Nadège, notre responsable commerciale ou en jouant au « geek » sur les jeux vidéo. Découvrir de nouveaux coins à vélo, faire du sport – il a pour projet de pratiquer le badminton en compétition -, s’essayer à la guitare font aussi partie de ses hobbies. Une polyvalence dont il a besoin tant dans sa vie personnelle que professionnelle.


D’autres portraits d’Atrihomien.ne.s à découvrir :

Sylvie GIMONET