Karine, chargée de recrutement chez Atrihom CholetAudacieuse, Karine l’est dans sa façon de saisir les opportunités de la vie. La bienveillance, elle l’a acquise au cours d’un parcours riche et atypique lui permettant, aujourd’hui, d’aborder les autres sans a priori. Portrait de notre nouvelle chargée de recrutement sur Cholet.

10 vies en une

Le parcours professionnel de Karine pourrait se résumer ainsi tellement il est varié. Il commence dans une PME de métallurgie familiale près d’Ancenis. Embauchée à l’issue d’un stage en Bac pro comptabilité, elle va y grandir 13 ans durant en occupant différents postes. D’abord aide-comptable et secrétaire, elle évolue en tant que responsable des achats, se forme ensuite en DAO pour devenir dessinatrice programmatrice, puis exerce la fonction de technico-commerciale.  « Je répondais aux appels d’offres, je chiffrais la découpe d’une pièce et en même temps, je m’occupais des achats des gros marchés de tôles. J’avais un poste hyper-complet ».

La vie amène ensuite Karine sur Angers où après avoir travaillé en intérim, gardé des enfants, elle devient animatrice pédagogique dans une école. Pendant les vacances scolaires elle vend des vêtements marins sur les salons nautiques comme le Vendée Globe, la route du Rhum… excusez du peu ! Plus tard, en exerçant comme agent de service des écoles maternelles, elle croise la route de Cécile, notre responsable d’agences, et donc d’Atrihom.

 « Le challenge de ma vie »

« La fille de Cécile était dans ma classe. A ce moment-là, j’avais très envie de retrouver un travail avec une stimulation intellectuelle », reconnaît Karine. Déjà inscrite en restauration chez Atrihom, Cécile lui parle du remplacement de Mélanie à pourvoir sur Angers. « La polyvalence des tâches était en cohérence avec la polyvalence de mon parcours ». Elle saisit l’opportunité.

Après un CDD de 7 mois, une autre opportunité, encore plus belle, se présente en interne : participer à l’ouverture d’une nouvelle agence ! « Une opportunité de fou, le challenge de ma vie », s’enthousiasme Karine. « Ouvrir une nouvelle agence, voir grandir ce bébé, l’élever, lui donner des valeurs, c’est hyper motivant. Tout est à faire ! ». Après avoir attendu de voir si d’autres Atrihomien.ne.s allaient se positionner, elle fonce et postule. Depuis le 24 février, Karine a donc rejoint Cholet pour une aventure qui se veut collective, « je suis bien entourée et bien accompagnée. J’ai la chance d’avoir une équipe dynamique et bienveillante autour de moi ». Mais la chance, ça se provoque aussi, n’est-ce pas Karine😉 ?


Lorsqu’elle ne travaille pas, Karine…

a besoin de créer… des vêtements, des maquettes de maison, des décorations de mariage pour des amis. Chez elle, elle a un meuble dédié à ça. Elle l’appelle la caverne d’Ali Baba. Même si elle ne chante plus comme avant dans un groupe – 15 ans de bals et de cafés concerts tout de même ! – elle continue à fredonner du Edith Piaf, son répertoire préféré. Une passion transmise par sa grand-mère !


D’autres portraits d’Atrihomien.ne.s à découvrir :

 

Sylvie GIMONET